KERANGAL, Maylis de/ Réparer les vivants

Verticales, 2014

« Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d’autres provinces, ils filaient vers d’autres corps. »

 Réparer les vivants est le roman d’une transplantation cardiaque. Il nous parle aussi de notre rapport à la mort et la difficile décision du don d’organes par la famille. Ce roman bat au rythme du pouls, il s’accélère et crée une tension jusqu’à la panique ou au contraire elle ralentit en pause méditative. On est touché de plein fouet par cette histoire qui « n’arrive pas qu’aux autres » et qui est servie par une très belle écriture.

Ce livre a obtenu de nombreux prix :

  • GRAND PRIX RTL-LIRE 2014
  • PRIX RELAY DES VOYAGEURS AVEC « EUROPE 1 » 2014
  • PRIX PIERRE-ESPIL 2014
  • PRIX PARIS DIDEROT - ESPRITS LIBRES 2014
  • PRIX ORANGE DU LIVRE 2014
  • PRIX LITTÉRAIRE CHARLES-BRISSET 2014
  • PRIX DU MEILLEUR ROMAN DU MAGAZINE LIRE 2014
  • PRIX DES LECTEURS L’EXPRESS - BFMTV 2014
  • PRIX AGRIPPA-D’AUBIGNÉ 2014
  • ROMAN DES ÉTUDIANTS FRANCE CULTURE - TÉLÉRAMA 2014